MONNAIE ALTRUISTIC


Si le taux de change de la nouvelle monnaie devient dynamique par rapport à l’or, cette monnaie ne sera pas entravée par « les poids d’or », ce sera une monnaie moderne normale.

L’or pourra aider à la mettre en circulation. Si l’or est sous-évalué, le jeu contre cette monnaie est voué à l’échec. Ce jeu signifiera la baisse du prix de l’or, et par conséquent l’or sera racheté chez les joueurs menant ce jeu, et ces derniers finiront par s’en retirer. Le centre d’émission de la nouvelle monnaie doit être prêt à l’augmentation du prix de l’or, afin de protéger la nouvelle monnaie contre le risque d’être transformée exclusivement en moyen d’épargne, et de l’émettre en proportion de l’extension de la zone monétaire. Par exemple, lors de l’adaptation de l’Arabie Saoudite à la nouvelle monnaie, pour vendre son pétrole, une émission supplémentaire de la nouvelle monnaie se produira. Parmi les objectifs de la nouvelle monnaie, celui de l’exportation de l’inflation sera exclu. Telle monnaie pourra être appelée altruiste, à la différence de toutes les monnaies existantes.

On entend par l’exportation de l’inflation l’intention du centre d’émission de tirer un revenu, provenant de l’intérêt sur l’argent émis en dehors de l’économie nationale. Le centre d’émission de la monnaie altruiste a pour but d’arrêter la partie de guerre.

Les différences de la monnaie altruiste par rapport à la monnaie sans intérêts : 1) Les intérêts sont prévus à être fixes. La régulation économique se fait grâce au système fiscal (souvenez-vous du modèle monétaire du liquide incompressible), norme de réservation et rapport à l’or. 2) L’un de ses buts est d’éliminer de la circulation l’argent provenant des intérêts. 3) Pour réaliser tout cela, on n’a pas forcément besoin de créer un centre d’émission unique. Il suffit que les monnaies nationales deviennent altruistes.

#Neo-Communism